Pourquoi je ne peux pas me soumettre à un autre que Monsieur Yannick


2021, Confession et Réflexions de Lili / jeudi, septembre 30th, 2021

Bien souvent, j’entends des hommes prétendre qu’ils peuvent mieux me dresser ou être un meilleur maître que Monsieur Yannick. Quand d’autres s’intéressant à moi m’indiquent qu’il n’est pas un vrai maître parce qu’il ne s’occupe pas de moi ou qu’il ne m’aide pas et qu’une seule chose l’intéresse : abuser de moi sexuellement.

Alors, il est vrai que si on se fie strictement à mes articles, ma soumission est axée sur le sexe et que rien d’autre ne se passe entre lui et moi. Mais ce n’est pas parce que je ne le mets pas en avant ou que je n’en parle pas que rien d’autre n’existe.

Mais je vais vous donner raison. Oui, il se passe d’autres choses dans le cadre de ma soumission et qui sort du cadre sexuel. Je vais donc vous faire des révélations inédites sur ma relation avec Monsieur Yannick.

Je préviens si vous vous attendez à des photos ou à la description d’une séance, vous pouvez vous arrêter là. Si par contre, découvrir un autre aspect de ma soumission vous intéresse, restez.

Je vais vous donc axer cet article sur 2 aspects : le fait que certains peuvent mieux faire que Monsieur Yannick et le fait que Monsieur Yannick ne s’intéresse pas qu’à mon cul.

Vous pensez faire mieux que mon maitre ?

Il faut savoir une chose, c’est que si Monsieur Yannick m’avait dit lors de notre rencontre qu’il souhaiterait m’exhiber ou me promener nue en laisse à l’extérieur, j’aurais clairement pris mes jambes à mon cou et j’aurais refusé toute relation avec lui.

Ce que j’ai déjà dit plusieurs fois, c’est que j’ai beaucoup de mal à rencontrer des personnes qui me parlent sur les réseaux sociaux surtout les hommes. J’ai franchi un cap cet été mais dont le résultat a été mitigé.

Et pourtant, parce que Monsieur Yannick m’a rendu curieuse, rassurée, j’ai décidé de le rencontrer. Il y a eu un feeling, des envies, de la discussion, du respect… Notre relation s’est développée en plus de 2 ans et demi (à date de l’écriture de l’article) et il y a bien d’autres choses que le sexe (cf paragraphe d’après).

Alors quand vous me dites que vous pouvez mieux me dresser ou faire mieux que mon maître, cela ne m’intéresse aucunement. Car d’une, il m’apporte tout ce dont j’ai besoin et ce dont il peut m’apporter. De deux, vous vous doutez bien que si j’essaie avec vous, il faudra recommencer depuis le début : se découvrir, partager les visions du BDSM, repartir sur du BDSM soft… Parce que si vous vous imaginez que si j’accepte de me soumettre à vous et que vous pouvez me balader nue en laisse à l’extérieur directement, c’est que vous n’avez rien compris.

Pour y arriver, la confiance doit s’instaurer et cela se fait avec du temps, du partage, du feeling et de la communication.

Vous pensez avoir des prouesses sexuelles meilleures que mon Maître ? Je vais vous répondre et alors ? car celles procurées par mon maître me conviennent parfaitement, pourquoi j’aurais envie d’aller voir ailleurs ? Et quand bien même ce serait vrai, vos soit disant prouesses ne pourront pas me satisfaire. Je vous le dis tout net.

Car si je ne ressens aucun feeling, aucune envie et que je vous laisse faire de moi ce que vous voulez, cela ressemblera bien plus à une agression qu’à du plaisir.

Alors quand vous arrivez en prétendant être meilleur, cela me fait doucement sourire. Car que savez vous de mes envies ? Croyez-vous sincèrement que c’est ce qui va me faire dire : » Oh oui, donne ton adresse, j’arrive ». Ben non, je vous dis « Je ne vous connais pas et je vous demande d’aller ravir une autre femme. »

Pour moi, sans vous connaître, sans avoir envie de vous, rien ne peut se passer. j’espère avoir été claire une bonne fois pour toutes.

Vous voulez me soumettre, vous voulez couchez avec moi, vous voulez me rencontrer, la recette est simple avec moi : rendez-moi curieuse de vous et j’accepterais.

Une dernière chose, envoyer des photos de vous ou de vos parties me feront fuir. Dans un premier temps, votre physique ne m’intéresse aucunement et ne m’attirera ou ne me donnera aucunement envie. A vous de me rendre curieuse par votre personnalité, vos loisirs, votre discussion, votre humour.

C’est de par cette manière que vous pourrez espérer me voir voire plus. Mais sachez une chose, lorsque je décide de rencontrer, vous ne devez à vous attendre à rien d’autre que boire un verre ou un restaurant. Si vous vous attendez à plus, vaut mieux rencontrer une autre personne que moi.

Monsieur Yannick ne fait pas qu’abuser de moi sexuellement

J’ai pu dévoiler à certains la difficulté que représente ma vie au vu de l’injustice subie. Et même sans cela, certains me disent : « Il vient, il te soumet et s’en va. Il ne t’aide pas et ne fait rien pour toi, même quand tu vas mal, il n’est pas présent. »

Je fais un résumé de ce que j’ai pu lire. Déjà, qu’en savez-vous ? Ensuite, cela démontre parfaitement que vous ne savez rien de moi et ne me connaissez pas.

Mon but n’est pas de raconter mon histoire ou de vous faire pleurer. Mais pour faire simple, j’ai appris à me débrouiller toute seule et ce, depuis que je suis petite. Pire, j’ai dû gérer ou faire des choses qui étaient bien au-dessus de mon âge et suis devenue responsable et mûre bien plus tôt que la moyenne.

De ce fait, je ne veux devoir rien à personne et fait en sorte de me débrouiller seule. Raison pour laquelle pendant de très longues années, j’ai refusé de demander de l’aide voire même de l’accepter. A un moment, je me suis écroulée et je n’ai pas eu d’autres choix que de le faire. C’était non seulement nécessaire et un bien être pour moi.

Mais à date, j’ai encore des difficultés à demander de l’aide sauf lorsque je n’ai plus de solutions pour m’en sortir.

Ensuite, il faut savoir que Monsieur Yannick est un AMI. Je ne suis pas en couple avec lui. Il a sa propre vie, ses propres problèmes à gérer et sa vie à gérer. Alors, comment voulez-vous qu’il s’occupe des miens quand je refuse et qu’en plus, cela ne lui est pas possible.

Mais ce n’est pas parce qu’il peut m’apporter la solution qu’il n’est pas présent. Quand je vais mal, je lui téléphone, il me conseille, il me rassure, me guide. Chose que vous ne savez pas mais cet été, j’ai été très mal. Ceux qui ont déjà fait une dépression savent ce que signifie que d’être au fond du gouffre à tel point que la seule solution est le suicide.

Je suis très sérieuse sur ce point. Car je peux vous dire que si mes enfants n’étaient pas présents, cela fait belle lurette que je ne serais plus de ce monde. Alors j’ai appelé Monsieur Yannick et lui ai demandé de passer dimanche en sachant que ce jour-là, c’est le jour qu’il consacre pour lui et à sa vie et il ne déroge jamais à cette règle. Sauf cette fois-là.

Alors, non, je ne vous l’ai pas raconté. Car il est venu, je me suis effondrée en pleurs dans ses bras. Nous nous sommes isolés dans ma chambre, il m’a pris dans ses bras. J’ai pas osé sortir tout ce que j’avais en moi même si une partie a été exprimée. Il m’a rassuré, conseillé, essayer de trouver des solutions et me dire que je dois être patiente et que l’avenir sera meilleure.

Dire que mes problèmes ont été solutionnées en une après midi dans les bras de Monsieur serait complètement faux. Mais je me suis sentie mieux. Il m’a fallu quelques semaines pour que je remonte la pente.

Il faut savoir que je ne sais pas comment, moi, qui fais attention, je me suis retrouvée dans une merde noire deux mois consécutifs à tel point que je ne pouvais pas payer les courses alimentaires et les factures pour les enfants. Alors, vous qui dites qu’il ne m’aide pas financièrement, il a sorti son chéquier les 2 fois et m’a aidé. A ce jour, je suis en mesure de le rembourser mais connaissant ma situation, il préfère que je le fasse plus tard. Alors je garde précieusement cette somme jusqu’au jour où il m’autorisera à le rembourser.

Avec lui, quand nous sortons, je ne dépense jamais rien. Je n’essaie même pas car quand je le fais, je suis menacée de punition, pour vous dire.

J’ai pu exprimer le fait de ressentir un sentiment de solitude. Je ne souhaite à personne de connaître mon quotidien de maman célibataire où j’enchaîne école, travail, 2 rendez-vous médicaux par semaine en plus des activités et des sorties. Sans compter la crise de l’adolescence et devoir sans cesse asseoir mon autorité. Alors, oui, le soir, je me sens seule car je dois tout faire toute seule. Je n’ai personne sur qui me reposer ou parler le soir.

Alors, oui, je suis entourée, j’ai de la famille, j’ai des amis, j’ai Monsieur Yannick qui répondront et à qui je peux parler si cela ne va pas. Mais cela ne change rien à une présence quotidienne chez moi, la nuit, le jour me permettant de me soutenir, de m’aider et d’assumer. Alors, ce n’est pas parce que j’ai du monde autour de moi que je ne peux pas me sentir seule. Je le ressens régulièrement.

Il faut savoir également que bien que je ne le dise pas dans mes articles, Monsieur fait pas que venir, me soumettre et partir. Nous avons des moments où nous discutons. La discussion peut porter sur la soumission, sur les remarques qu’il peut faire sur ma soumission, sur sa vie et ses problèmes, sur ma vie et sur les miens. bref, nous échangeons beaucoup.
Alors, oui, je ne le mets pas en évidence mais ce n’est pas parce que je n’en parle pas que cela n’existe pas.

Il a pu aussi être reproché à Monsieur Yannick qu’il est libertin et que je ne sois pas sa partenaire exclusive. Certains ont été jusqu’à dire que je suis aveugle, qu’il me l’a caché et que je ne le savais pas. Sachez une chose, dans mes principes, l’honnêteté et la franchise sont les premières sur ma liste. Dès notre première rencontre, il me l’a dit comme il m’a informé de sa vie personnelle. C’était à moi de l’accepter tel qu’il était ou de renoncer. Moi-même ayant un sexfriend que je tenais à conserver, j’ai accepté.

Alors, oui je sais qu’il est libertin. Oui, je sais qu’il désire d’autres femmes sur twitter. Oui, je sais qu’il va en club libertin en bonne compagnie régulièrement. et je l’accepte.

Alors ceux qui le dénigrent en tant que « Maître » parce qu’il est libertin, je ne comprends pas. Je suis sa seule et unique soumise et il agit en tant que maître qu’envers moi. Il est présent pour moi bien plus que d’autres hommes que j’ai pu connaître. Son rôle de maître est bien présent et correspond à la définition que je m’en étais faite. Mais si un maître ne peut être à côté un libertin, ok, ce n’est pas un maître. Mais pour moi, il le sera. Point.

Sachez enfin qu’il me fait de temps à autre des cadeaux. Saviez-vous que lorsque j’ai déménagé et que j’ai eu enfin mon lit, c’est lui qui a payé pour les coussins, les traversins, les draps housses , la couette et tout ce qui s’ensuit. Quand nous sommes passés à la caisse, j’ai tout voulu remettre en place parce que la somme était trop importante que l’on ne peut pas dépenser une telle somme pour moi. Il m’en a empêché une nouvelle fois de punition.

Alors vous, qui, soit disant pouvez être mieux que lui, vous, qui critiquez le fait qu’il ne fait qu’abuser de moi, aviez-vous connaissance de tout cela ?

Saviez vous également que nous avançons et développons notre relation par des conversations sur twitter ou des défis et ordres. J’ai envie d’aller plus loin, de pousser plus loin mais savez-vous combien c’est ardu en mère célibataire qui passe en priorité ses enfants de se libérer ne serait-ce qu’une soirée ?

Oui, je voudrais que ce soit plus régulier et plus fréquent. Comme Monsieur d’ailleurs. Mais nous faisons comme nous le pouvons avec nos possibilités.

Alors, si au lieu de juger ou de prétendre, vous cherchiez à en savoir plus… Ce serait plus intéressant et une moins grosse perte de temps

Conclusion

Je suis la soumise que vous voyez parce que c’est la relation avec Monsieur Yannick qui m’a fait devenir ainsi. Rien ne dit que j’accepterais de me soumettre à un autre. Et quand bien, parce que ce sera un autre, je serais une autre et donc la soumission sera forcément différente.

Mais pour qu’il y ait soumission, il faut envie, feeling, communication. Pour cela, rendez-moi curieuse de vous par votre pensée, votre personnalité, votre mentalité et si cela matche, une rencontre pourra éventuellement se faire sans aucune garantie derrière.

De même sur Monsieur Yannick m’apporte bien plus que de la soumission sexuelle et ne fait pas que me soumettre sexuellement. J’espère que ce sera la dernière fois que je m’expliquerais sur ce sujet.

10% pour toute commande avec le code LILI10

2 réponses à « Pourquoi je ne peux pas me soumettre à un autre que Monsieur Yannick »

  1. J’aime tout ce que vous écrivez. J’aime la façon dont vous mettez en place ceux qui n’ont pas un peu de respect pour vous et M. Yannick.De mon point de vue, M. Yannick est parfait. Il serait bon que d’autres prennent l’exemple

Laisser un commentaire