Mon 1er munch

Un ami m’a tanné depuis des mois de l’accompagner à un Munch ou d’y aller avec mon Maître. Pour la première fois, je suis disponible un vendredi soir pour y aller.

J’avoue que j’appréhende car j’ignore comment cela va se passer et mis à part lui, je ne connais personne. Faisant partie de l’organisation, je savais qu’il aurait peu de temps à m’accorder.

J’arrive, des gens sont déjà arrivés et des groupes se sont formés. Bon, comment je vais m’incruster. Mon ami me pousse vers une table et je m’y incruste. Comme à mon habitude, j’observe, j’écoute la conversation.
Mais comme d’habitude, je dirais, il ne me faut pas longtemps pour avoir des choses à dire et échanger le temps de boire un verre et de manger. Même si c’était pas mon but initial, je finis par parler de mon blog et je suis ravie car non seulement les personnes sont intéressées mais en plus m’ont promis de prendre le temps de le lire.

La conversation va bon train jusqu’à ce que les uns après les autres quittent la table pour aller saluer d’autres personnes qui sont dehors. Mon ami vient et m’emmène dehors pour me présenter à d’autres personnes. Je constate alors que toutes les catagories sociales semblent représenter, certains hommes sont en costard mais beaucoup sont en tenue décontract. Certaines femmes portent des signes de soumission même si discrets.

Je m’incruste dans ce nouveau groupe et entame une nouvelle conversation intéressante. Des avis, des questions, de la curiosité, des partages de ressentis ou des pratiques. C’est fou comme parler de BDSM est si simple et facile. D’autant que je me rends compte que les personnes sont ouvertes et tolérantes et accepte de parler à qui veut.

Je retourne à l’intérieur pour soulager mes pieds qui subissent les hauts talons que j’ai choisis pour l’occasion. Mon ami est censé m’apporter un coca cola. Au bout de plusieurs minutes, perdant patience, je récupére mon coca, part dehors et parle de nouveaux à des personnes. Nouvelle converdation, nouvel échange.

Je finis par rentrer de nouveau et c’est la présidente de l’association qui échange avec moi parce que je trouve que des améliorations pourraient être apportées à leur site web. Elle a pris note et m’explique la raison du pourquoi du site actuel.

Je décide finalement de partir mais ferait un détour pour déposer mon ami. Je dois avouer que ce matin, j’ai été un peu conne. Car il m’a proposé de venir dormir chez lui mais comme il sait que je ne me contenterais pas de dormir, cela s’est arrpté là. Je suis trop honnête. j’aurais dû accepter sa proposition de dormir et bien entendu, ce serait passé ce qui aurait pu et été permis.

Je me suis donc couchée seule après une soirée sympathique, des nouvelles personnes que je suis sur Fetlife et en apprenant un peu plus sur ce réseau social.
Bref, si vous voulez échanger sur le BDSM, je vous recommande d’y aller. C’est tous les premiers vendredis du mois. Pour en savoir plus : https://www.paris-m.org/

2/5 - (1 vote)
Visite imprévue de Maître Yannick
Entendre ta mélodie