Journal

Cher Journal,

Je voudrais te parler des réseaux sociaux. Au début, vu que je voulais propager mon blog, j’acceptais n’importe qui en ami sur twitter et Facebook.

Sur twitter, j’ai eu un nombre incalculable de dickpick, des mecs qui voulaient que je les chauffent, des mecs qui voulaient que je devienne leur soumise alors que je ne les connaissais pas, des mecs qui voulaient que je leur trouve des soumises et j’en passe.

Sur Facebook, j’ai eu la même chose et même pire, j’ai eu des demandes de mariage, des hommes qui voulaient que je leur trouve du travail et je me souviens même d’une journée où mon téléphone n’arrêtait pas de sonner à cause des appels messenger.

Il m’en aura fallu du temps mais sur txitter, j’ai changé ma bio et après plusieurs essais, je n’ai quasiment plus aucun message. De temps en temps, des soumis qui veulent que je les domine, des hommes qui cherchent une soumise mais je peux dire que c’est plutôt calme.

Sur Facebook, à 2 reprises, j’ai contacté tous les followers en leur posant une simple question. Tous ceux qui ne répondaient pas ou n’apportaient pas la réponse souhaitée ont été viré de mes amis. De plus, à chaque demande, j’envoie un message qui permet de justifier leur demande. A date je n’accepte qu’une demande sur20 environ.

Entre ceux qui se cherchent des connaissances, ceux qui pensent que je veux les chauffer, ceux qui cliquent parce que je suis dans leur suggestion… Ce sont tous ceux qui ne prennent pas 4 secondes à lire ma bio ou les publications donc forcément, je refuse leur demande.

Il est vrai que du coup, je m’ennuie un peu sur les réseaux sociaux. Je ne vais pas dire que l’époque où je recevais des mps indésirables me manquent mais c’est vrai que parler à des followers, j’aime bien et cela se raréfie. Attention, je sais que j’ai aussi ma part de responsabilité dans cet état de fait.

Il est vrai également qu’avec mon nouveau travail, j’ai moins le temps. Donc je ne peux répondre que le soir et encore, cela dépend lesquels vu qu’il m’arrive de sortir 🙂

A ce sujet, dans ma vie réelle, j’ai eu une semaine compliquée pleine de tension, de responsabilité. Ce qui a impacté mon humeur puisque je suis devenue irritable et moins à l’écoute et accessible à mes enfants.

Je sais qu’il y a un remède imparable à cela : un moment pour moi. Bon, il est vrai que me l’accorder moi-même et pour moi seule est compliquée. Du coup, j’ai envoyé un message à Maître qui a accepté.

Résultat, on s’est vu hier soir et pour un moment fort agréable et surprenant. Mais cela vous le découvrirez dans un article à venir.

Mais celui-là comme la majorité montrera des envies que je n’ai pas osées exprimées. Même si comme dans chaque, Maître m’a un peu forcée (avec mon consentement bien entendu) à me dépasser. Je ne vais pas dire que cela n’est pas bien. Mais ce sont des moments compliqués pour moi puisqu’il y a contradiction entre mon cerveau reptilien et mon cerveau conscient si je peux l’appeler ainsi.

Et comme l’a dit certains, ce n’est absolument pas liés à la confiance que j’ai en Maître. Mais au fait que exprimer mes envies et les concrétiser ce sont des sortes de barrière à détruire qui ont été mises par mon cerveau mais que mon cerveau reptilisen veut casser pour voir ce qui se passe de l’autre côté. A tort ou à raison. Mais dans ce domaine, c’est plutôt à raison.

Parce que aussi étonnant que cela puisse paraître, casser ses barrières même si elles sont de l’ordre sexuelles ont un impact dans tous les autres domaines de ma vie. Parce que si je suis capable de me dépasser dans la soumission, je peux le faire dans les autres domaines de ma vie qu’elle qu’ils soient. Et cela pour mon bien-être qui impacte bien évidemment le bien-être de mon entourage.

Je ne sais pas si vous me suivez. Mais la soumission a été et est bénéfique pour moi que ce soit dans mon épanouissement psychologique, sexuel et en général en fait.

C’est la conclusion pour ce jour

Vous pourriez aussi aimer...

1 commentaire

  1. Comme je vous comprends et comme je vous soutiens dans votre réaction Lili.
    Rien n’est plus frustrant que de voir ses efforts qualifiés de provocation et d’incitation à toutes sortes de dérangés du cerveau !
    Vous êtes une femme, rien de plus, rien de moins, avec vos envies et vos désirs que vous exprimez librement.
    Ne vous limitez pas à ces seuls commentaires et laissez libre cours à ce que vous aimez.
    Vous n’en serez que plus libre et épanouie.

Laisser un commentaire