Ce soir-là, j’ai taquiné Maître Yannick sur Twitter. Ce qui m’a valu un ordre : mettre mes entraves aux poignets et aux chevilles pour dormir. Ma soirée se passe tranquillement et au moment du coucher, je sors les entraves.

Je les mets et m’allonge. Sauf que l’envie de dormir disparaît, une autre envie se réveille. Dès que je bouge, je sens les entraves et leur poids. Ce qui a pour effet de réveiller des envies. Des envies de soumission, des envies d’être au pied de mon maître, des envies de sexe…

Mais il est tard, je me lève tôt tout en sachant que cette envie va être difficile à combler. Dès que je ferme les yeux, je revis des scènes avec Maître Yannick quand ce n’est pas mon imagination qui en invente des nouvelles.

Je vais finir par prendre un jouet et me soulager seule pour enfin, être détendue et pouvoir dormir sans avoir des envies.

Le lendemain, j’avais presque oublié mes conditions. C’est en bougeant que je réalise que les entraves sont là. Rien que de les sentir et de les voir, cela réveille ma condition et mes envies. Mais, pas le temps, je me dépêche de les enlever avant que cela prenne trop de puissance sur moi.

Je me lève, les range et me prépare pour ma journée de travail. Ce jour-là, sur les réseaux sociaux j’ai remercié Maître de m’avoir remise à ma place. S’est-il douté de l’effet que cela a eu sur moi ? Possible.

Mais il prend de plus en plus l’ascendant sur moi puisqu’i accentue ses ordres en son absence que je respecte et exécute sans discussion. Même si je préfère sa présence à la distance.

*****************************

Les accessoires utilisés

5/5 - (2 votes)
Soirée surprenante au Moon 1/3
Un moment sympathique

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :