Lorsque je ne suis pas sage….


2019, Avec Monsieur Yannick / vendredi, août 16th, 2019

Je dédicace cet article à Maître big. Tout simplement car c’est lui qui m’a inspiré d’écrire cet article.

Avant toute chose, j’ai beaucoup d’humour. Ce qui m’aide aussi à dédramatiser les situations dans lesquelles je me sens gênée.

Passons aux choses sérieuses.

Lorsque je me retrouve seule à la maison, il m’arrive de m’ennuyer. Dans ces cas-là, je peux alors adopter 3 attitudes :
– Contacter des personnes
– Cogiter et penser à plein de choses
– Réveiller mes envies sexuelles

J’ai commencé par la première. J’ai contacté mon dominant. Comme nous devons nous voir dans peu de temps, j’use du peu de liberté qu’il me reste pour jouer avec lui. En effet, bien que l’heure de notre rencontre soit au moment où j’écris proche, je n’ai aucune idée de ce qui m’attend ni la tenue imposée.

Je lui ai donc posé à la question :
« – Que me réserves-tu ?

– Boire du thé avec un doigt levé ?

– Je peux alors venir en pantalon et en col roulé ?
– Là tu vas avoir des soucis. Je t’ordonne de publier une photo de tes seins sur twitter en précisant sur mon ordre. »

Ce qui a donné :

Cette photo a eu pas mal de succès.

Le temps passant, mes envies sexuelles commencent à se réveiller et j’en ignore la raison mais je l’avoue à mon dominant.

Ce dernier me donne un premier ordre : de mettre le rosebud dans mon cul. Sachant qu’il voudra une preuve, je lui envoie la photo. Et devinez quoi, je dois la publier aussi sur twitter dans les mêmes conditions que mes seins.

Mais est-ce qu’il s’arrête là ? Bien sûr de non, je vous laisse quelques secondes pour deviner le prochain ordre…. Alors, vous avez trouvé  ?

Et à votre avis, que doit faire une chienne ainsi équipée ? Et bien se soulager. Je le fais et parce que je pense qu’il me demandera une preuve, j’en ai filmé une partie avec mon portable.

Mon dominant ne réclame pas une preuve et ne l’informe pas de suite que j’en ai une. Encore une fois, j’en ignore la raison mais je lui ai envoyé la vidéo.
Et devinez, ce qu’il m’ordonne de faire ?

Une vidéo.

Cette vidéo a eu un certain succès. Mais je dois avouer que je me sens gênée de ce succès et qu’autant de personne peut me regarder prendre du plaisir. Je suis timide et j’avoue que j’ai du mal à comprendre comment cette vidéo peut plaire. Je suppose que je dois en être fière et assumer le fait qu’il n’y a rien de mal à se faire du bien finalement.

Les photos, j’y suis habituée même si au début, j’avais du mal à m’exhiber ainsi. Je ressens la même chose au sujet de cette vidéo. Je suppose qu’il faut que je m’habitue.

J’en profite néanmoins toutes les personnes qui m’ont fait des retours positifs. Je suppose aussi que je dois aussi remercier toutes les personnes qui la font diffuser en retweetant.

Mais j’avoue que j’aurais aimé avoir un autre jouet que ce gode. Non pas qu’il me fasse du bien. Mais imaginez un gode vibrant télécommandé par un téléphone portable. Je ne serais plus maître de mon plaisir mais dépendante de cette personne à qui j’appartiendrais. D’autant que je respecterais ce que j’ai dit sur ma wishlist : toute personne m’aidant à me le procurer aurait le droit de jouer avec moi au moins 3 fois.

Mais bon, pour l’instant, il ne s’agit que d’un fantasme.

Faîtes-vous plaisir

Slider

2 réponses à « Lorsque je ne suis pas sage…. »

Laisser un commentaire