Il arrive des moments où via les réseaux sociaux ou via les textos, Maître m’informe que le lendemain ou le jour présent, je dois porter un rosebud. Respectueux comme il est, il me laisse décider du moment et du temps de portage même s’il a conscience que ce sera pour plusieurs heures.

Évidemment, n’étant pas présent, il ne peut jamais être sûr à 100% que j’obéis. Et il est vrai qu’il a pu m’arriver par flemme de ne pas vouloir obéir. Mais je finis toujours par obéir. Je le fais à un moment de la journée qui me dérange le moins où je peux éprouver différentes sensations sans que ma vie sociale ou ma vie professionnelle ne soit impactée. Mais cela, c’est avant de le mettre. Seulement, quand je l’ai en moi, les sensations sont étranges. Je le sens qui stimule mon anus et mon plaisir.

Mon excitation grandit surtout lorsque l’on marche avec. En effet, rester assis ou allongé diminue les effets du rosebud (essayer et vous verrez. Portable aussi bien par les femmes que par les hommes). Je sais qu’alors mes pensées ne sont plus concentrées sur ma vie présente, mais c’est mon imagination qui court. Imaginer que Maître m’envoie un texto m’ordonnant d’être en levrette dans mon entrée. Juste pour qu’il puisse me retirer mon rosebud et qu’il me sodomise comme la chienne que je suis avec lui. Ou alors l’imaginer me demander de sortir pour qu’il m’emmène dans un endroit désert pour soulever ma robe, retirer mon rosebud et me sodomiser ainsi à la vue de tous. Ou bien, il jouerait avec mon plaisir afin que je le supplie de me prendre, de me sodomiser, de satisfaire cette envie qu’il a suscitée durant des heures. Ou même que sa bite soit juste à l’entrée de mon anus, mais c’est à moi de remuer pour qu’il puisse me pénétrer en profondeur et me faire hurler de plaisir.

Ce ne sont que des exemples auxquels je pense. Parfois, je rajoute des accessoires comme le collier et la laisse. Parfois, je l’imagine m’offrir à d’autres qui me sodomisent devant lui et je dois le regarder droit dans les yeux. Même si que je n’y arriverai pas, car je serais gênée.

Parfois ce sont accessoires et d’autres hommes. Dans tous les cas, quand je porte un rosebud. Je suis excitée comme une chienne et sachant que personne ne viendra me pénétrer, ce sera à moi de satisfaire ce plaisir engendré par ce simple ordre. C’est dur de se dire qu’un si petit objet, un si petit ordre peuvent avoir autant d’effets sur moi ! Si jamais vous utilisez un rosebud, partagez-moi vos expériences et ressentis. Merci à vous.

Pour celles et ceux qui voudraient s’en procurer, cliquez ici. Mais attention, il existe différentes tailles, commencez par la plus petite à savoir la 1 (j’ignore le diamètre mais cela doit être facilement trouvable sur google). Cliquez ici pour vous en procurer ou regarder à titre de curiosité.

Lili soumise avec rosebud

4.3/5 - (11 votes)
Récit Fictif - Une soirée au pied de mon Maître
Lili - La chienne de Maître Yannick

Vous pourriez aussi aimer...

10 commentaire

  1. Le plus gros c’est le miracle, n’est-ce pas ?

    1. Vous les mecs, vous êtes pathétiques. Quand vous aurez compris que ce n’est pas la taille qui compte, vous comprendrez mieux les femmes.
      Mais je vous invite à acheter le plus gros et mettez le. Ensuite, vous me ferez si c’est mieux de commencer petit ou de vous déchirer l’anus avec le plus gros et finir aux urgences.

      1. Tu a absolument raison
        La grosseur n a rien à voir il suffit de savoir s en servir

        1. Bonjour,
          saviez-vous qu’il existe plusieurs tailles de Rosebud. De ce fait, la taille pour ce type de jouet a son importance.
          Par contre, effectivement, la taille d’un sexe, je m’en contrefous royalement

  2. Je vous imagine bien porter ce que je considère comme un décor intime.
    Ça vous embellit certainement.

    1. Il suffit de regarder mes photos ou demander à Maître Yannick

  3. Mon homme aime me mettre nue en lisière de bois a quattre pattes le rosebud enfoncer dans mes entrailles , les cuisses bien ouvertes il espère que des passants géner de la découverte me fixe de leur regard dédaigneux

    1. Et vous, comment le vivez-vous ? Que ressentez-vous ?

      1. ce n’est pas facile pudiquement , mais sachant qu’il veille , hors de question que quelqu’un me touche je suis plus en confiance , juste choisir le bon endroit qu’il n’y est que des adultes et de ne pas se faire dénoncer aux forces de police ,

        1. Je le comprends. Mais lorsque le cadre est idéal, qu’il n’y a que des adultes et en sécurité. Que ressentez-vous à ces moments la ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :