Rentrer sans culotte… Toute une histoire


Avec Monsieur Yannick / mardi, juin 23rd, 2020
sous-vêtements de Lilisoumise

Ce jour-là, je retourne au boulot après 3 mois d’absence. Il me faut bien résoudre à remettre des sous-vêtements.

Ce n’est pas au goût de Monsieur qui m’ordonne de rentrer sans culotte le soir.

La journée passe et j’avoue que je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Quand le soir arrive, je suis tellement pressée de partir que j’en oublie les ordres.

C’est lorsque je sors du boulot que je me souviens : « Oups. J’ai oublié d’enlever ma culotte. »

Dans la rue, aucun coin tranquille où je peux l’enlever. Hors de question de revenir au travail pour cela, j’ai trop hâte de rentrer chez moi.

Je me dirige dans la bouche de métro et me dit que dans le couloir, cela peut être une bonne idée. Je ne prends pas le mien car celui-ci est bien trop emprunté. Je prends le second.

Seulement voilà, je vois 2 personnes derrière moi. Je ralentis. Je sors mon portable, m’arrête et fais celle qui regarde un texto.

Les 2 personnes passent. Je ne vois ni n’entends personne arriver. C’est le moment. Je soulève ma robe, je fais glisser les 2 côtés de ma culotte. Tout se passe bien.

Arrivée à mes chevilles, je lève un pied. Et voilà, ma culotte se prend dans le talon. GRRR. Je n’entends toujours personne mais faut faire vite. Je débloque et enlève la seconde cheville.

Seulement dans ma précipitation, ma culotte tombe à terre. Décidément, je vais finir par être vue. Je la ramasse en 4ème vitesse et la cale dans une poche de mon sac.

Bien sûr, je fais demi-tour et reprend le bon chemin. J’arrive sur le quai. Personne sur le mien ni en face. Peut-être que si je m’assieds, la photo serait possible.

Je suis mon plan, je sors mon téléphone, je le mets en mode photo quand 2 hommes arrivent en face suivis par d’autres personnes sur mon quai. Zut.

Comment faire la photo ? Je suis tellement dans mes pensées que je crois avoir raté ma station de métro. Après une longue hésitation, je descends à la station actuelle et me rend compte qu’en réalité, c’était bien à celle-là qu’il fallait que je m’arrête.

Je ne sais même plus rentrer chez moi.

J’emprunte le premier et me retourne. Un homme est moins mais derrière moi. Si je m’arrête malgré les virages, il me verra.

Sur mon chemin, une femme s’insère devant moi. Décidément, je n’arriverais jamais à faire la photo.

Je continue mon chemin. Arrive l’escalateur. Le plafond est bas donc les gens du bas ne peuvent voir. L’homme est loin derrière et si je fais vite, il ne verra même pas.

Ni une ni deux, je prends mon téléphone, mode photo avec un retardateur de 5 secondes. A 2, je le mets en position, a 3, je soulève. J’attends les 2 secondes et enfin !!!

Photo faite.

chatte de LiliSoumise

Je continue. Une fois installée dans mon train, je labellise ma photo et la mets sur twitter. Et en plus, bonne nouvelle, je suis dans le bon train.

Je peux rentrer chez moi et contente d’avoir obéi à Monsieur. Pas de punition.

2 réponses à « Rentrer sans culotte… Toute une histoire »

Laisser un commentaire