Rencontre avec un twittos


2021 / jeudi, novembre 4th, 2021

Pour précision, je rencontre très peu de followers Facebook ou Twitter. J’ai du mal à faire confiance aux hommes alors quand ce sont ceux qui me suivent et savent pour mon statut de soumise, je le suis d’autant plus.

Lui, sur son compte avait des photos magnifiques et c’est vrai que quand il est venu me parler en dm, c’était respect, politesse et bien sûr il m’a parlé d’autres choses que de sexe ou de ma soumission. Il a su attiser ma curiosité. C’est tout ce que je demande. Et comme je lui ai dit hier, un homme qui sait attiser ma curiosité gagnera tout avec moi. Mais il faut y arriver.

Bref, après des mois de discussion (non régulières), j’ai craqué et accepter de le rencontrer mais dans des circonstances qui ne me ressemblent aucunement habituellement. Comme toute rencontre avec un homme, je prends soin de ma tenue, une jupe, une guêpière, un haut décolleté, un collant faisant bas jarretière avec un trou au niveau de l’intimité et une culotte.

Je le rejoins à une station de métro et nous nous installons à une terrasse de café. Nous parlons de choses et d’autres Au moment de partir, ce gentleman prend mon sac à dos et le porte à ma place. Je ne dis rien mais j’apprécie ce geste si rare chez les hommes. Un seul autre fait ce genre de choses : Monsieur Yannick.

Nous allons dans un restaurant pour manger un Phô (une soupe chinoise). Cela nous a fait du bien et continuons de parler. Je m’étonne mais apprécie, il ne me parle pas de soumission, de mes pratiques ou des photos qu’il envisage de faire.

Là où est la folie, c’est que je l’accompagne à l’hôtel. Je sais et j’ai confiance en lui qu’il ne se passera rien si je ne le veux pas. De plus, au de l’heure, si je ne voulais que rien ne se passe, il était encore temps de renter chez moi.

Il s’assied d’abord sur un tabouret, moi sur le lit et il aborde le sujet des photos. Je ris. Le rire est l’un des moyens pour montrer ma gêne. Car c’est vrai, je ne sais pas ce que je veux. Il vient s’asseoir sur le lit mais loin de moi. J’apprécie une nouvelle fois cette attention et comprend que si je veux qu’il se passe quelque chose, c’est à moi de faire le premier pas. Chose que j’exècre.

Et pourtant, je laisse mon corps agir et je vais vers lui et il me prend dans ses bras. N’étant pas à l’aise, je finis par me libérer mais il me reprend et nous nous allongeons. Cela dure un long moment mais j’adore cette tendresse, ce moment, ce repos.

ll nous fait rouler, moi sur le dos sur le lit, lui au-dessus de moi et entreprend de m’embrasser. Cela dure un long moment, ses mains me caressent mais au départ sur le côté mes hanches, il évite soigneusement mes seins ou ma partie intime. Il est doux et tendre et j’avoue que cela me change un peu de Monsieur Yannick un peu plus direct ou de mon amant qui, lui, est sauvage. Après un temps qui m’a semblé long et je me rouspète car finalement, j’aime ce moment et au lieu de vouloir aller plus loin, je dois simplement apprécié ce moment agréable.

Sa main arrive timidement sur mon sein, à travers mes vêtements. ses baisers deviennent enflammés. Sa main libère mon sein et descend sur ma cuisse. Il fait des va-et-vient sur ma cuisse tandis qu’il dirige sa bouche vers mon oreille et la déguste avec sa langue. un doigt glisse en moi et je réagis instantanément.

Il m’embrasse de nouveau la bouche avant de s’occuper de ma deuxième oreille. Je crois que j’ai plusieurs doigts en moi et je réagis.

Il les enlève et libère mes seins de mon haut et de ma guêpière et entreprend de les lécher, les prendre en bouche. Ce qui ne l’empêche pas de me donner sa jambe afin que nous nous frottions l’un avec l’autre.

Nous sommes interrompus par un appel. Il décide de ne pas répondre mais vu que le téléphone une deuxième fois. Je le convainc d’y répondre. Mais il ne le fait pas. Je lui explique que tant qu’il ne répondra pas, on sera dérangé et qui sait, c’est peut être important.

Il décide de m’écouter et appelle. Je me mets dans le bon sens du lit le temps qu’il appelle et fume. enfin je crois, je m’excuse auprès de lui si je ne suis pas fidèle.

Il s’assieds près de moi, m’embrasse mais ses doigts ne sont pas en reste puisqu’ils sont déjà dans mon intimité. Il entreprend alors un cunnilingus et met son sexe à mon niveau. Il a toujours son pantalon. J’hésite, je suis timide, mais j’ose le caresser à travers son pantalon. Il embrasse le haut de mes cuisses (à croire qu’il sait ce que cela me fait) et reprends de s’occuper de moi. et ce, jusqu’à une ultime jouissance.

Il va se rafraîchir dans la salle de bain et se met à l’aise autrement dit, ne lui reste q’un seul vêtement couvrant son membre. je m’y rends mais revient en m’allongeant dans ses bras habillée. Au bout de quelques secondes, je m relève. Je fais pareil mais garde ma guêpière et ma culotte.

Il reprend ses baisers, ses caresses que ce soit mes seins ou mon intimité, toujours avec tendresse mais je sens l’aspect dominant car depuis le début, c’est lui qui décide comment positionner mes jambes ou comment positionner mes mains quite à en entraver une par la sienne de temps en temps.

Par moment, il me tire les cheveux ou place une main sous ma gorge pour s’en saisir non pas pour m’étrangler mais signe d’appartenance. Bref, il redescend avec sa bouche au niveau de mon intimité. Et avec sa main me guide sur son sexe. Il l’approche doucement de ma bouche d’ailleurs. Je comprends qu’il veut une fellation mais là encore, je suis timide.

C’est lui qui se libère de son sous vêtement et entreprend gorge profonde, baise de ma bouche ou simple fellation. Je bouge peu et le laisse faire à sa guise, à la vitesse qu’il souhaite. De temps en temps, il me fait lécher son sexe qui, je dos l’avouer est plutôt grand ou me donne à manger ses couilles. Autrement dit, je suis complètement offerte et lui obéis à ses ordres donnés par son comportement.

Il me prend et alors m’emmène au bord du lit. Bien évidemment, j’ouvre la bouche et son sexe s’insère en moi. Il m’écarte les cuisses et joue avec sa langue ou ses doigts. Il me met en une sorte de boule et continue ainsi. J’enchaîne jouissance sur jouissance. Je ne cherche à rien contrôler, je me laisse aller, je savoure le moment.

Et ce, jusqu’à ce que je me calme tout à fait et lui demande d’arrêter. Ce qu’il fait immédiatement. Il m’aide à relerver ma tête et m’allonge sur le dos. Il me libère de ma guêpière et commence à me caresser le dos. J’adore et déteste à la fois. j’adore car sur certaines parties de mon dos, cela ressemble à des massages. Mais Monsieur Yannick le sait, je suis sensible sur d’autres parties, et sur celles-ci les caresses sont une torture de plaisir.

Il me demande alors de ne pas bouger. je me demande s’il songe à une photo mais non c’est pour un préservatif. et il entreprend de me prendre ainsi dans cette position étrange que je n’ai jamais testé. Je suis semi allongée sur le dos semi sur le côté et lui s’insère en moi en étant assis sur les génoux. j’adore mais par deux fois, son sexe s’enlève de mon intimité.

Il me retourne gentiment me caresse mode massage. Et me pénètre en levant mes jambes même en me pliant quasi en deux. Et c’est ainsi que ce moment intime s’arrête; Cela va être cliché mais sitôt libérée, je ne peux m’empêcher de fermer les yeux pour dormir. malheureusement, je ne dormirais pas de suite et me réveillerais plusieurs fois dans la nuit.

Il a pris une douche avant de me rejoindre et regarder son téléphone avant de décider d’éteindre la lampe de chevet qui ne me dérangeait pas.

La nuit se passe. Je pense qu’il a un sommeil bien plus lourd que Monsieur Yannick qui se réveille dès que je bouge ou vais aux toilettes. Mon réveil a sonné deux fois, il semblait dormir.

Je me préparer en faisant le moins de bruit possible et en le gênant le moins possible avec la lumière de la salle de bains. Au moment où je pars, il entrouvre les yeux et me tend les bras. Je lui fais un câlin rapide en lui disant de s’endormir et de passer une bonne journée.

En conclusion, il m’a dit que j’étais belle rt un vrai délice. Le fait que ce soit lui qui mène le jeu lui airait apparemment beaucoup plu

10% pour toute commande avec le code LILI10
5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire